Edifier l'Église

De l'avant-propos

Les disciples de Christ ne peuvent que se réjouir du renouvellement d’intérêt porté à la personne et à l’oeuvre du Saint-Esprit dans les églises ces dernières années. Jésus avait assuré les premiers disciples de la venue du Saint-Esprit dans toute sa plénitude : « Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis » (Luc 24. 49). « Et comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner … mais d’attendre ce que le Père avait promis » (Actes 1.4).

La promesse fut accomplie lors de la célébration de la première pen-tecôte chrétienne (Actes 2). Depuis lors, l’Esprit ne cesse de purifier, fortifier et garder les croyants obéissants dans l’église de Christ par des voies toujours originales et nouvelles. Son rôle est de nous rappeler les enseignements de Jésus (Jean 14.26) et d’exalter le nom de Christ (Jean 15.26 et 16.13-14).

Malheureusement, il y a beaucoup de confusion au sein de la chré-tienté au sujet de la place et du rôle du Saint-Esprit dans l’église. Le fruit de l’Esprit, dont les manifestations sont les « vertus de Christ », est souvent négligé à cause d’une importance démesurée accordée aux dons de l’Esprit. Cela s’avère particulièrement vrai pour le don des langues et celui de l’interprétation des langues (1 Corinthiens 14). C’est précisément ce dernier problème que Louie Bustle aborde dans cet ouvrage. Son but est de mettre l’accent sur la compréhension biblique de ce que certains ont appelé le « parler en langues » et d’expliquer la pratique de la glossolalie. Son exégèse est objective et ses principes d’interprétation biblique sont crédibles.

Bustle a une connaissance pratique de ce problème pour l’avoir ren-contré dans son travail missionnaire aussi bien en Amérique du Sud qu’en République dominicaine. Son attachement aux saintes écritures est évident et ses enseignements ont pu, par la grâce du seigneur, forti-fier l’église.

Je recommande cette étude dont l’objectif est de clarifier l’oeuvre de l’Esprit à tous les lecteurs et lectrices où qu’ils soient. En effet, elle a trait à un domaine très sensible de la vie contemporaine de l’église.

- John A. Knight, Surintendant général, Église du Nazaréen

AttachmentSize
PDF icon FR_bustle_edifiez_leglise_rev071011.pdf236.27 KB

Tabs

Subscribe to Edifier l'Église